SUISSE – ÉQUATEUR (Analyse du Match)

Pas un grand match…. Et une fin cruelle pour l’Équateur. Voilà en gros ce que l’on peut retenir de ce Suisse – Équateur qui sans être soporifique n’a jamais réussi à décoller, et ce malgré une deuxième mi-temps plus consistance des deux équipes.

Pourtant, il suffit de voir les buts pour comprendre la physionomie du match. Deux buts sur coups de pieds arrêtés (E. Valencia pour l’Équateur à la 22e minute et Mehmedi pour la Suisse au retour des vestiaires) et un contre assassin, à la dernière seconde, conclu par Seferovic pour la Suisse.

Tout s’est joué dans les dernières secondes

Un dernier but qui est d’autant plus cruel que trente secondes avant le but de Seferovic, Arroyo était devant le but suisse avec la balle de match au bout du pied. Le joueur équatorien qui a trop tardé à tirer permet à Behrami de le déposséder du ballon d’un tacle astucieux. La suite un contre de 80 mètres, qui put aller à son terme malgré une faute grossière d’un équatorien dans le rond central, le joueur suisse victime du croche-pied se relève et poursuit balle au pied. La balle finit par arriver jusqu’à Rodriguez décalé côté gauche qui centre à ras-de-terre. Seferovic déboule  au premier poteau et coupe la trajectoire du ballon d’une frappe qui ne laisse aucune chance à Dominguez, le gardien équatorien.

Seule la victoire est belle. Voilà l’adage auquel pourront se raccrocher les Suisses qui n’ont pas su développer leur jeu et construire des actions dangereuses capables de déstabiliser des Équatoriens eux-mêmes peu entreprenants malgré de beaux débordements de Montero, le joueur le plus intéressant côté équatorien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s