BELGIQUE – ALGERIE (Analyse du Match)

C’était un des matchs attendus de ce début de Coupe du Monde, entre la Belgique et l’Algérie, avec d’un côté l’un des grands outsiders de cette compétition et de l’autre une des équipes africaines les plus talentueuses, et qui peut sérieusement penser aux 8e de finales.

La tactique de la barricade

Cette rencontre a été une épreuve pour les nerfs, tant le jeu semblait se résumer à une partie d’échecs entre les deux entraîneurs, Marc Wilmots (Belgique) et Vahid Halidodzic (Algérie). L’équipe d’Algérie consciente de ses limites et de leur difficulté à rivaliser dans le jeu avec la Belgique, a fait le choix d’une organisation basée sur la discipline et l’agressivité défensive, empêchant les milieux et les attaquants belges de prendre de la vitesse et de déclencher des combinaisons. Un système de jeu qui est parvenu à faire déjouer l’équipe belge, sans solution face à la solidarité défensive des Algériens, pourtant peu habitués à ce type d’organisation.

En première mi-temps, les seules actions dangereuses sont venus de frappes lointaines de Witsel (21e et 35e). L’Algérie réussissait une première mi-temps presque parfaite puisque sur l’une des rares incursions des Fennecs dans le camp belge, les Verts parviennent à obtenir un penalty. Une décision justifiée avec la faute de Vertonghen sur Sofiane Feghouli tiré par le bras alors qu’il cherchait à reprendre un centre de Ghoulam venu de la gauche. Le penalty transformé par Feghouli lui-même donnera un avantage aux Algériens qu’ils conserveront jusqu’à la mi-temps.

Les bons choix de Wilmots

En seconde période, ce sont les changements opérés par Marc Wilmots qui permettront aux Belges de revenir au score puis de remporter le match 2-1. Mertens (46e), Origi (58e) et Fellaini (65e) entrés à la place de Chadli, Lukaku et Dembele vont permettre de faire la différence. D’autant plus que les changements effectués côté algérien n’ont pas permis de répondre en même temps à l’équation de remplacer les joueurs les plus entamés physiquement et en même temps répondre aux qualités des entrants à savoir de la vitesse (Mertens, Origi), de la taille et de l’impact physique (Fellaini). Les deux buts belges sont le symbole de l’incapacité des Algériens à régler ces deux problèmes en même temps.

Le premier but de Fellaini à la 70e minute vient d’un centre enroulé signé Kevin de Bruyne. Un centre venu de la gauche que le milieu de terrain belge a le temps d’ajuster pour trouver Fellaini qui profite de sa taille pour placer un coup de tête qui heurte la transversale avant de rentrer dans le but algérien.

Le second but de Mertens est le fruit d’une contre-attaque sur 80 mètres. Elle part d’une récupération d’un défenseur belge à la limite de sa surface de réparation qui d’un tacle réussit à subtiliser le ballon à Sofiane Feghouli. Sur un contre rapide, la Belgique profite de la désorganisation de l’équipe algérienne qui s’est découverte. Eden Hazard, muselé pendant tout le match par la défense algérienne, peut finalement transmettre à Dries Mertens qui déboule côté droit, esseulé, et qui n’a plus qu’à la reprendre d’une frappe puissante du pied droit qui ne laisse aucune chance à M’Bolhi le gardien algérien.

M’Bolhi, héroïque malgré tout

Si les Algériens peuvent être déçus par le résultat, logique sur le papier, mais difficile à encaisser au vu de la physionomie du match, ils peuvent saluer la prestation de leur gardien Rais M’Bolhi. Un gardien qui avait choisi d’inscrire son prénom (« Rais », chef en arabe) au dos de son maillot. Un choix audacieux, mais le gardien algérien a été à la hauteur de son patronyme tant il a maintenu en respect les attaquants belges par ses sorties et ses arrêts sur les frappes de Witsel (35e), Origi (67e), ou sur une nouvelle tête de Fellaini (84e). Une grande forme, de nature à rassurer son équipe qui aura besoin d’options plus offensives pour ses deux derniers matches, peut-être les plus importants pour l’équipe d’Algérie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s