COLOMBIE – CÔTE D’IVOIRE (Analyse du match)

Le match entre la Colombie et la Côte d’Ivoire s’annonçait comme une belle opposition.  Deux équipes placées en tête du groupe C, après avoir remporté leur premier match respectivement face à la Grèce et le Japon. La sélection qui remportait ce match avait la quasi-certitude de se qualifier pour les 8e de finales. Et c’est la Colombie qui a réussi à prendre le dessus.

 

Un début de match rythmé mais avec peu d’occasions franches

 

Après cinq minutes d’observations, le match se lance sur une première frappe de Gutierrez, qui si elle ne met pas en danger le gardien ivoirien, permet de lancer le match. Au fur et à mesure, on voit se dessiner le schéma de jeu choisi par les deux équipes.

De son côté, la Colombie s’appuie sur un jeu de rupture, avec des contres rapides basés sur la vitesse et la technique de son trio offensif. C’est d’ailleurs les Sud-Américains qui se créeront la plus belle occasion de la première mi-temps, à la 28e minute. A la suite d’un contre, James Rodriguez parvient à centrer vers Guiterrez seul face au but et qui manque le cadre, visiblement perturbé par la sortie de Barry le gardien ivoirien.

La Côte d’Ivoire, elle cherche à construire des actions qui partent souvent de Yaya Touré au milieu de terrain mais souvent avec difficulté, gênés par le pressing colombien et ne parvenant pas à accélérer les transmissions dans les 30 derniers mètres. La plus belle action est signée Serge Aurier qui se joue de Mario Yepes grâce à des passements de jambes avant de frapper au but. Une frappe facilement captée par Ospina qui se couche sur le ballon qui partait au ras du poteau gauche.

 

La Colombie trouve l’ouverture

 

En deuxième mi-temps, la Colombie finit par trouver l’ouverture, et inscrire un premier but. Paradoxalement, celui-ci arrive sur corner à la 63e minute, grâce une tête de James Rodriguez qui est à la réception du centre très bien frappé par Cuadrado. Cuadrado qui avait eu une occasion de marquer quatre minutes plus tôt, sa frappe dans un angle très fermé avait touché le poteau après avoir été dévié par Barry le gardien ivoirien.

Les Colombiens trouveront à nouveau l’ouverture à la 70e minute, cette fois-ci sur contre-attaque avec un ballon récupéré au milieu de terrain. Guiterrez sert finalement Quintero (entré à la 53e minute à la place d’Ibarbo) qui marque de l’intérieur du pied gauche.

Quintero qui aurait pu marquer un but incroyable à la 89e minute, avec une frappe de 40 mètres côté gauche qui faillit surprendre Barry, le gardien devant s’y reprendre à deux fois pour capter le ballon qui allait se loger sous la barre transversale.

 

Gervinho, le funambule

 

Si les Ivoiriens ne sont pas parvenus à revenir au score, ils ont inscrits un très beau but sur une action individuelle signée Gervinho. L’attaquant ivoirien, parti du coté gauche se joue de deux défenseurs pour entrer dans la surface, élimine un troisième joueur sur un crochet avant de frapper au but du pied droit, une frappe touchée par Ospina mais qui ne peut empêcher le ballon de rentrer dans ses cages. Un but de Gervinho, tout en équilibre, le joueur est parvenu à rester debout, malgré plusieurs contacts, profitant de sa vitesse pour transpercer la défense colombienne et inscrire un but de grande classe.

 

Malgré cette défaite, la Côte d’Ivoire conserve toutes ses chances, la Grèce et le Japon s’étant neutralisés 0-0 ce soir à Natal, ce qui laisse deux longueurs d’avance à la Côte d’Ivoire sur ses poursuivants. La Colombie est quant à elle mathématiquement qualifié et devrait, sauf surprise, terminer à la première place de son groupe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s