LE COSTA RICA IRA DÉFIER LES PAYS-BAS

C’était le match attendu par les passionnés, une rencontre qui n’arrivera peut-être plus jamais à ce niveau de la compétition. Et comme une éclipse, pas moyen de la manquer. Un match qui s’est fini comme Brésil – Chili au bout d’une séance de penalties où le bondissant Keylor Navas, le gardien costaricien a finalement triomphé, stoppant le tir au but de Gekas. Un arrêt décisif, suivi du penalty vainqueur inscrit par Umana permettant au Costa-Rica de l’emporter 5 tirs au but à 4, après que les deux équipes se soient séparés sur un score de 1-1 à l’issue des prolongations.

 

Le Costa Rica a eu du mérite

 

Une équipe du Costa-Rica qui a été la première à marquer à la 52e minute par l’intermédiaire de Brian Ruiz qui a repris à l’entrée des 16 mètres un centre venu de la gauche signé Bolanos. Une frappe du gauche placée au ras du poteau gauche du but grec. La balle qui a roulée tranquillement jusqu’à franchir la ligne de but sans que Karnezis, le gardien grec ne puisse intervenir.

Dès lors, on se disait que le Costa-Rica avait fait le plus dur en trouvant l’ouverture dans la défense grecque. Mais c’était sans compter sur l’expulsion de Duarte expulsé à la 66e minute pour un deuxième carton jaune. Le joueur costaricien sorti pour un tacle à près de 30 mètres de son but sur une action grecque qui semblait anodine. Une expulsion qui va laisser ses coéquipiers à dix pendant près d’une demi-heure.

Côté grec, on se rue à l’attaque pour tenter de revenir au score en profitant de cette supériorité numérique. Ce qu’ils parviendront à faire dans les arrêts de jeu de la seconde période par Papastathopoulos qui marque d’une frappe pied droit. Le défenseur grec à l’affut pour reprendre un ballon une première fois  repoussé  par Navas suite à une frappe de Gekas, un ballon que ni le gardien ni la défense ne parviennent à dégager et que le joueur grec parvient à reprendre idéalement placé face au but du Costa-Rica.

S’en suivra une prolongation où aucun but ne sera inscrit, les dix joueurs costariciens se contentant le plus souvent  de défendre, ne pouvant multiplier les offensives du fait de leur infériorité numérique. Une demi-heure que les joueurs d’Amérique Centrale ont vécu comme un calvaire, avec cette joie au coup de sifflet final, comme si ils avaient déjà la certitude que la séance de tirs aux buts tournerait en leur faveur.

 

Keylor Navas, homme du match

 

Le gardien costaricien n’a pas marqué de buts mais il en a sauvé quelques uns tout au long du match avant de sortir un penalty lors de la séance de tirs aux buts. En première-mi temps, Il parvient à sortir du pied une frappe de Salpingidis,  idéalement servi par un centre de Holebas (38e). En deuxième mi-temps il est l’auteur de plusieurs arrêts décisifs, notamment sur une tête de Mitroglou à la 93e minute qui aurait pu donner la victoire au Grecs.

Pendant la prolongation, il réussit deux nouveaux arrêts de grande classe, d’abord face à Christotopoulos (113e) puis grâce une sortie sur Mitroglou (121e) dans les toutes dernières secondes du match.  Dès lors, il semblait évident que le gardien costaricien parviendrait à sortir le grand jeu durant la séance de tirs aux buts au contraire de Karnezis, son homologue grec.

 

Et maintenant, les Pays-Bas! 

 

Le Costa-Rica parvient pour la première fois de son histoire à rejoindre les quarts de finale d’une Coupe du Monde. Une première où ils seront opposés aux Pays-Bas qui ont eu toutes les peines du monde à se défaire du Mexique qui n’est pas passé loin de l’exploit cédant dans les toutes dernières minutes, et s’inclinant finalement 2 buts à 1. Le Costa-Rica qui n’aura rien à perdre, les Pays-Bas seront largement favoris pour cette rencontre, une position que les « Ticos » connaissent depuis le début du tournoi ce qui ne l’est a pas empêché de multiplier les exploits.

Pourvu que ça dure!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s